Visite d’une délégation du MEDEF International au Ghana

Une délégation française, composée de vingt-sept entreprises actives dans divers secteurs, tels que les infrastructures, l’architecture, banques et services financiers, transports et logistiques, projets industriels, énergie, informatique, services gouvernementaux, vente, a visité le Ghana les jeudi 16 et vendredi 17 avril 2015. La délégation était menée par M. Patrick Lucas, le Président du Comité Afrique du Medef International et Président de Gras Savoye.

Le but de la mission était d’avoir une idée claire des opportunités offertes par l’économie ghanéenne, et quels sont les secteurs importants pour le développement.

L’initiative était conduite par le Medef International (la confédération d’entreprises française, qui représente plus de 800 000 entreprises à l’étranger), avec le soutien de l’ambassade de France à Accra, la Chambre de commerce et d’industrie du Ghana (CCIG), la section ghanéenne du Conseiller du commerce extérieur de la France (CCEF), des autorités ghanéennes et du secteur privé ghanéen.

Medef International a débuté ses relations avec le Ghana au début des années 1990, avec la première délégation qui s’est rendue dans le pays en 1992, après l’adoption d’une nouvelle Constitution garantissant une démocratie pluraliste et l’élection du Président Jerry Rawlings. Depuis, des rencontres régulières sont organisées avec les leaders publics et privés du pays sur une base annuelle.

Cette mission était donc dans la continuité d’une série de rencontres que le secteur privé français a eu avec ses homologues ghanéens, ainsi que les autorités du pays. La dernière mission au Ghana a eu lieu en mai 2013, quelques jours avant que le Medef International accueille le Président John Mahama à son siège à Paris. Le Medef a également accueilli la Ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, Mme Hanna Tetteh en septembre 2014.

Durant leur visite, les entreprises françaises ont rencontré les autorités ghanéennes, dont le Président John Mahama, la Vice-ministre des Finances Mona Quartey et le Vice-ministre du Commerce et de l’industrie Kweku Ricketts Hagan, ainsi que des représentants d’entreprises locales et internationales établies au Ghana. Des rencontres avec Association of Ghana Industries (AGI), la Private Enterprise Foundation (PEF) et le Ghanaian Investment Promotion Centre (GIPC) ont également eut lieu. Trois tables-rondes ont été organisées, sur les thèmes de la ville durable, l’énergie et le financement de l’économie ghanéenne.

La communauté des affaires française a confiance en l’économie ghanéenne, malgré les défis économiques de court-terme qu’elle subit. Selon Patrick Lucas, « les entreprises françaises restent confiance quant au potentiel de l’économie du Ghana et les opportunités d’investissements possibles dans le futur proche. De nombreuses entreprises françaises sont déjà présentes au Ghana et la tendance est à l’augmentation du nombre d’entreprises présentes, mais nous devons travailler ensemble à l’améliorer ». Pour Marc Rennard, « les entreprises françaises sont engagées à tenir leurs partenariats de long terme avec le secteur privé ghanéen, car nous croyons fermement dans les capacités de ce pays. Nos entreprises sont prêtes à partager leur expertise technique, leur capacité à diriger, à s’intégrer et à prendre parti avec les partenaires locaux et internationaux, afin de développer les projets prévus pour le futur ».

Dernière modification : 15/09/2015

Haut de page