Le forum emploi et d’entreprenariat au cœur de la Francophonie

Un « job fair » ou Forum Emploi ainsi qu’une table ronde sur l’entreprenariat se sont tenus à l’Alliance Française d’Accra : une rencontre essentielle entre étudiants, entreprises et organisations.

Dans le cadre de la célébration de la francophonie au Ghana, de nombreuses entreprises et organisations ont participé au Forum Emploi organisé par l’Institut Français du Ghana, vendredi, le 18 mars 2016. Le Forum qui a commencé à 11h00 et pris fin à 17h00 a permis d’une part aux jeunes diplômés et étudiants d’interagir avec les représentant des entreprises sur les différentes opportunités professionnelles qui existent, et d’autre part pour les entreprises de communiquer sur leurs activités.

Une table ronde sur l’esprit d’entreprise a été ouverte à 14h00 sur la scène de la paillotte, où plusieurs sujets ont été abordés. L’objectif étant de susciter l’intérêt chez les jeunes de créer leur propre entreprise, en particulier pour faire face aux difficultés de rechercher un emploi de manière plus classique. Les quatre invités du jour ont partagé leur expérience personnelle ainsi que leurs projets en cours qui pourraient bénéficier aux jeunes.

Abdel-Rahim Siddique, Directeur des Ressources humaines chez Total Ghana a présenté « The Total Africa Start-up Challenge », un projet pour a but de financer et de soutenir les jeunes entrepreneurs ghanéens dans leurs projets innovants et les a encouragé à postuler pour la prochaine édition.

Samuel Incoom, Président de la Chambre de Commerce Suisse-Ghana et directeur général de plusieurs entreprises (dont le transporteur « Diplomat ») a abordé les questions des valeurs justes en affaires ainsi que les défis et avantages de la création d’une entreprise. Il a incité les jeunes à ne pas rester inactifs et à investir en eux-mêmes car avec très peu de moyens mais de la persévérance on peut atteindre des sommets.

Amidjo Adopo, le PDG du site Infosdaccra.com a partagé son expérience en tant que jeune entrepreneur qui met à disposition des Francophones du Ghana et des Ghanéens, l’actualité ghanéenne en français. Il a expliqué son parcours personnel et comment il est devenu créateur d’entreprise.

Enfin, pour Anthony Kosi Dortumor, co-fondateur de Limceps Ghana : « C’est bien rassurant d’avoir un emploi dans une grande entreprise. Or aujourd’hui, le nombre des chômeurs au Ghana augmente d’année en année, c’est pourquoi je vous conseillerai de ne pas vous accrocher à l’Association des chômeurs, mais plutôt mettre en pratique vos talents, vos activités de loisirs ou encore tenter de résoudre un problème de votre communauté qui vous permettra de gagner votre vie quotidienne ». Car « créer son entreprise, c’est une option à considérer » a-t-il conclu.

Suite à ces interventions, des questions ont été posées par le public pour avoir plus de précisions sur les possibilités et expériences partagées.

Dernière modification : 01/04/2016

Haut de page