L’enseignement du Français en milieu militaire

A la demande des autorités ghanéennes, la France a développé un centre de ressource au sein de l’Académie Militaire.

L’ensemble des cadets reçoivent une formations à la langue française pendant les deux années de scolarité.

Un nouveau centre a vu récemment le jour au sein de l’état-major général des armées. Il est plus particulièrement destiné à la formation des unités projetées dans le cadre des opérations de maintien de la paix. Ce centre forme également les officiers supérieurs de la Défense.

Prochainement un nouveau centre pourrait voir le jour au sein de la garnison de Kumasi. Destiné à la formation des unités stationnées dans les Régions Nord et Centrales (Kumasi-Tamale), il pourrait intéresser nombre de militaires ghanéens éloignés géographiquement d’Accra.

Dernière modification : 20/05/2008

Haut de page