L’Ambassadeur de France au Ghana en visite dans la région Ouest

Dans le cadre d’une visite de deux jours dans la région de l’Ouest, l’Ambassadeur de France au Ghana, François Pujolas, a rendu visite à différents acteurs de la coopération franco-ghanéenne.

Il a tout d’abord rendu visite à la maire de Sekondi-Takoradi, Charlotte Otuwa Odum. La visite avait pour but d’approfondir la relation avec l’Assemblée métropolitaine et d’étudier les possibilités de partenariat et les domaines d’investissements potentiels. Le gouvernement français, par le biais de l’agence de développement AFD, a financé un certain nombre de projets dans la métropole Sekondi-Takoradi à l’image de la construction de routes d’accès au village d’artisans (Kokompe) à Takoradi, et la construction du centre social d’Afra à Effiakuma.

JPEG

La ville de Sekondi-Takoradi prend également part au programme pilote de « subnational gouvernance ». Cet engagement se fait en collaboration avec l’Open Government Partnership (OGP), un partenariat de 69 pays visant à promouvoir un gouvernement ouvert, par une augmentation de la participation civique, la lutte contre la corruption et la mise en œuvre des nouvelles technologies. La France présidera le comité de direction de l’OGP à partir d’octobre 2016, tandis que le prochain Sommet mondial OGP aura lieu à Paris le 7, 8 et 9 Décembre 2016.

*****
L’Ambassadeur a également rencontré le ministre régional de l’Ouest, Paul Evans Aidoo, avec qui il a évoqué l’importance de la coopération bilatérale dans la région. Il a rappelé que la France soutient des projets dans cette région depuis 2005, avec deux programmes (fonds de solidarité prioritaire) de décentralisation et de gouvernance locale. Cela s’est traduit dans divers projets visant à soutenir le débat démocratique local, à améliorer la formation des élus et le soutien à la participation de la société civile. Le succès du premier projet a fait qu’il est actuellement reproduit dans d’autres projets de coopération régionale au Ghana. La deuxième partie du programme, en cours d’exécution jusqu’en 2017, met l’accent sur la redevabilité des exécutifs nationaux et régionaux.

*****
L’Ambassadeur a aussi visité le site de GREL (Ghana Rubbers Estates Ltd) de la région de Takoradi, où il a visité les plantations d’hévéas et le site de production du caoutchouc naturel. Société détenue par des intérêts français, GREL agit positivement pour le développement économique dans le secteur de la culture du caoutchouc. Son travail au Ghana a été décrit par l’Ambassadeur comme une réussite qui contribue à la fois à la croissance économique et au développement social. Il a déclaré que leur approche correspondait à la vision de la France, à savoir une entreprise responsable, créatrice d’un développement inclusif et durable.

JPEG
JPEG
JPEG

*****
L’Ambassadeur a ensuite visité l’usine Plot de transformation du cacao. Le groupe ghanéen Plot est un groupe familial qui a investi dans le secteur en modernisant ses installations et sa gestion, une démarche approuvée par Rainforest Alliance pour son agriculture durable et à faible impact environnemental. L’Ambassadeur a ainsi félicité Plot pour sa contribution à l’industrialisation du Ghana dans un secteur clé pour son avenir. En outre, dans le cadre de son intégration verticale, Plot a récemment acquis 17 % de la société française "Chocolats de Bourgogne", démarche dans laquelle il voit une occasion de rétablir un important patrimoine industriel.

*****
A l’occasion de ce voyage dans la région Ouest, l’ambassadeur a visité à l’Alliance Française de Takoradi, l’une des cinq Alliances françaises au Ghana, où il a rencontré l’équipe en charge de ce lieu culturel. Il a ensuite rencontré la communauté française de Sekondi- Takoradi et ses environs.

Dernière modification : 20/06/2016

Haut de page