HAROPA, complexe portuaire français a présenté ses activités au Ghana

HAROPA, l’alliance entre les ports du Havre, Rouen et Paris, a rencontré les entreprises ghanéennes afin de présenter son offre disponible en transport et logistique de et vers la passerelle de la Seine. L’événement a eu lieu à la Résidence de France à Accra, au Ghana.

L’événement a eu lieu en présence de Richard Anamoo, Directeur exécutif GPHA (Ghana Ports and Harbours Authority), SE François PUJOLAS, Ambassadeur de France au Ghana. Les invités ont été accueilli par une délégation conduite par Nicolas Occis, Président de HAROPA et PDG de HAROPA - Port de Rouen.

La délégation a présenté sa vaste gamme de solutions en matière de transport conventionnel, conteneurs, roll-on / roll-off et de marchandises diverses. Les armateurs, agents maritimes, les commerçants et les transitaires ont également assisté à l’événement. Ce voyage officiel au Ghana avait pour but de renforcer les relations privilégiées entre HAROPA et la côte occidentale de l’Afrique.
Dans son discours, M. Philippe DEHAYS, président de l’Association des employeurs du port de Rouen, a confirmé que Accra, l’une des villes les plus dynamiques en Afrique, est une destination à ne pas manquer pour HAROPA, et que cette visite fut l’occasion de promouvoir et de développer les relations entre les communautés portuaires au Ghana et en France. Il a également souligné l’importance pour le complexe portuaire de développer des relations avec un pays anglophone et principalement le Ghana, un pays avec beaucoup de qualité, parmi lesquels la stabilité politique, un cadre juridique développé, et un bon niveau d’infrastructures. Rappelant que les ports sont aujourd’hui au cœur des économies africaines (plus de 90% du commerce sur le continent est effectuée par la mer), M. Philippe DEHAYS a affirmé qu’HAROPA souhaite devenir un partenaire solide et travailler avec des partenaires ghanéens pour optimiser les coûts de transport et pour relever les défis soulevés.

L’Ambassadeur de France au Ghana, SE François PUJOLAS, a mentionné que, en cette année où l’environnement et le développement durable sont des enjeux clés pour tous les pays dans le monde, et se référant à la prochaine Conférence climat de Paris qui se tiendra en Décembre 2015 et à la récente adoption des objectifs de développement durable à l’ONU, l’excellence éprouvée par HAROPA Port Complex mérite d’être soulignée.

SE François PUJOLAS a déclaré qu’au cours des dernières années, l’intérêt des entreprises françaises qui souhaitent faire des affaires au Ghana n’a cessé de croître. Il a rappelé que les échanges de haut niveau entre la France et le Ghana donnent une priorité au renforcement de la coopération économique, qui a été de nouveau souligné à l’occasion de la visite du président Mahama en France début Octobre et pendant les discussions qui ont eu lieu au printemps dernier à Accra entre le président Mahama et une délégation du Medef.

Philippe Dehays, Hervé Cornede, Richard Anamoo, Nicolas Occis et François Pujolas
Philippe Dehays, Hervé Cornede, Richard Anamoo, Nicolas Occis et François Pujolas
SE François Pujolas, Ambassadeur de France au Ghana
SE François Pujolas, Ambassadeur de France au Ghana
Conférence de Presse
Conférence de Presse
Philippe Dehays et le conseiller économique de l'Ambassade
Philippe Dehays et le conseiller économique de l’Ambassade
Richard Anamoo, Directeur général de la GPHA
Richard Anamoo, Directeur général de la GPHA
Richard Anamoo, la délégation HAROPA et François Pujolas
Richard Anamoo, la délégation HAROPA et François Pujolas
Les invités à la présentation d'HAROPA
Les invités à la présentation d’HAROPA
Invités
Invités
Interview TV du Chef de la Délégation HAROPA
Interview TV du Chef de la Délégation HAROPA
Mr et Mme Pujolas
Mr et Mme Pujolas

Dernière modification : 21/10/2015

Haut de page