Festival de la Francophonie 2016

L’Ambassade de France au Ghana et ses deux bras culturels, l’Institut Français et l’Alliance française, avec les ambassades francophones au Ghana ont participé à l’édition 2016 de l’un des plus grands festivals de la Francophonie au monde, centré autour de la littérature et des performances artistiques. La plupart des événements se sont déroulés à l’Alliance française d’Accra, qui fit office de vitrine pour la Francophonie au Ghana.

HE the French Ambassador to Ghana, François Pujolas
Malian songstress, Fatoumata Diawara
The Francophone Ambassadors opening the 2016 Festival
Ghanaian songstress, Suga
Ghanaian songstress, Sherifa Gunu
Malian songstress, Fatoumata Diawara
The Ambassador of France to Ghana, Francois Pujolas
The Ambassador of Switzerland to Ghana, Gerhard Brügger
Cecil, from Uniiq 95.7fm, GBC studios
At the GBC studios
Ceremony, with prizes for francophone students.
Ceremony, with prizes for French teachers.
The 2016 winner, in the "French Specialist" category.
The winner, John de Baptist KOUAO, University of Education Winneba, filled with emotions.
One of the many theatrical performances of the day.
Some of the prize-winners.
Young people discovering job and studies opportunities at the Francophone Job Fair.
Young people discovering job and studies opportunities at the Francophone Job Fair.
Young people discovering job and studies opportunities at the Francophone Job Fair.
A conference by four entrepreneurs and businessmen at the Job Forum.
The representatives of African Francophone countries in Ghana.
Roukiata Ouedraogo performing her one-woman show "Ouagadougou pressé".
Roukiata Ouedraogo performing her one-woman show "Ouagadougou pressé".
Roukiata Ouedraogo performing her one-woman show "Ouagadougou pressé".
Program for the Francophonie Festival 2016

Samedi 19 mars, le Festival de la Francophonie atteignit son apogée avec le spectacle de la comédienne burkinabé Roukiata Ouedraogo. Ce fut l’événement de clôture d’une semaine toute entière dédiée à la Francophonie et pour laquelle, chaque année, toutes les ambassades francophones au Ghana se réunissent pour célébrer et partager leurs traditions culturelles et linguistiques à travers la langue française.

A cette occasion, l’Ambassadeur de France au Ghana, François Pujolas souligna la participation du Ghana en tant que membre de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2006. Lors de ses sorties dans les médias, il a également salué l’engagement du gouvernement pour aboutir à la signature d’un pacte linguistique avec l’OIF. Il a déclaré que l’amélioration de la Francophonie au Ghana contribuerait à une meilleure intégration régionale pour les jeunes ghanéens et conduirait ainsi au développement économique du Ghana et à plus de stabilité politique en Afrique de l’Ouest.

Mardi 15 mars, l’Ambassadeur de France au Ghana François Pujolas était l’invité du morning show sur Uniiq 95.7 Fm dans les studios de la Ghana Broadcasting Corporation, accompagné de son homologue Ambassadeur de Suisse au Ghana, Gerhard Brügger. Ils ont présenté le Festival de la Francophonie qui se déroule actuellement au Ghana.

La chanteuse malienne Fatoumata Diawara a chanté au concert d’ouverture du Festival de la Francophonie 2016, en partageant la scène avec deux artistes ghanéennes, Suga et Sherifa Gunu. Fatoumata Diawara, pour son premier concert au Ghana, a offert un merveilleux spectacle au public de l’Alliance Française d’Accra, samedi 12 mars.

L’événement avait également été ouvert par les ambassadeurs francophones au Ghana, avec les propos des Ambassadeurs de France et du Mexique pour présenter les valeurs et les objectifs de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
En plus des performances musicales, des films francophones étaient projetés deux fois par jour à la Maison Française de l’University of Ghana, Legon. Des événements similaires se déroulaient également dans les autres Alliances françaises au Ghana.

Un dîner fût également organisé à la Résidence de France avec plus de 150 invités, comptant des membres du corps diplomatique de 15 ambassades différentes et Dzifa Gomashie, vice-ministre du tourisme, de la culture et des arts créatifs. Le grand buffet était constitué des plats et spécialités culinaires des pays francophones représentés pour cette occasion.

Ce festival a également proposé des événements à visée étudiante ou professionnelle, avec une foire entrepreneuriale pour permettre aux étudiants et jeunes diplômés de rencontrer des entreprises et associations qui proposaient des opportunités, et une table ronde animée par des entrepreneurs et hommes d’affaires pour discuter les avantages de la création d’entreprise. Par ailleurs des informations étaient disponibles concernant les études dans les pays francophones, en particulier la France, pour les élèves ghanéens intéressés.

Apprenez-en plus sur le Forum emploi entrepreneuriat ici.

Beaucoup prirent part au « Grand concours », faisant partager leurs compétences en français. John de Baptist Kouao, de l’University of Education, Winneba remporta la catégorie des « Spécialistes » et Carlos DOSSOU-YOVO, de l’University of Development studies (UDS), Navrongo Campus l’emporta dans la catégorie des « non-spécialistes » ; les deux remportant un voyage culturel et linguistique en France !

Apprenez-en plus sur le Grand Concours ici.

Le dernier jour du Festival proposait également une kermesse à l’Alliance française, avec des produits, des boissons et des mets traditionnels des pays francophones d’Afrique.

Apprenez-en plus sur la kermesse ici.

La Francophonie

Le Ghana détient le statut de membre associé à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2006. La Journée de la Francophonie au Ghana, un pays entouré de pays francophones, représente une opportunité unique de rencontrer des francophones et des francophiles, ainsi que pour développer de liens avec les communautés francophones.

L’année 2016 marque le dixième anniversaire de l’adhésion du Ghana à l’OIF, ce qui confère à cette édition une dimension remarquable.

Le terme « Francophonie » fait référence à tous les pays et gouvernements autour du monde qui partagent la langue française. L’ l’Organisation Internationale de la Francophonie, créée en 1970, représente l’une des plus grande zone linguistique du monde. Sa mission est de concrétiser les liens de solidarité entre ses 80 membres (57 membres associés et 23 observateurs), qui représentent au total près d’un tiers des pays membres des Nations Unies, et comptent une population de plus de 890 millions habitants, dont 220 millions de francophones.

L’OIF organise ses activités politiques selon les quatre missions qui lui sont attribuées :

  • Promouvoir la langue et la culture françaises, et la diversité linguistique
  • Promouvoir la paix, la démocratie et les Droits de l’Hommes
  • Soutenir l’éducation, la formation et les institutions d’éducation supérieure et de recherche
  • Favoriser la coopération en faveur du développement durable

Son siège se trouve en France, à Paris, et elle dispose de bureaux régionaux dans le monde entier, incluant notamment le Togo.

Pour plus d’informations sur l’OIF, cliquez ici

Dernière modification : 11/04/2016

Haut de page