FSP Redevabilité : Selection de projets dans le cadre du 2nd appel à propositions

Deux projets ont été sélectionnés dans le cadre du second appel à propositions en redevabilité sociale, financé par le projet français intitulé « Renforcement de la redevabilité des administrations locales et centrales au Ghana ». La cérémonie de signature des contrats s’est tenue le 29 janvier 2016, au siège du Centre pour le Développement Démocratique (CDD-Ghana).

CDD-Ghana, partenaire de mise en œuvre de la composante visant à renforcer les liens entre le gouvernement, la société civile et les citoyens, a signé les contrats de financement avec les deux ONG sélectionnées : Anchito Foundation for Education and Self Help (AFES), Center of Local Governance Advocacy (CLGA). Ces deux ONG avaient déjà bénéficié de financements lors d’un premier appel à projets. Elles ont candidaté pour une seconde phase de leurs projets respectifs dans le but d’approfondir par des initiatives complémentaires. Le montant pour chaque projet dans ce second appel est de 15 000€, pour une durée d’un an.

JPEG

Anchito Foundation For Education and Self-Help (AFES) collabore actuellement avec le District d’Upper Manya Krobo-(Eastern Region), visant spécifiquement l’engagement des jeunes dans la gouvernance locale à travers les médias et réseaux sociaux (facebook, whatsapp, twitter, etc). L’ONG vise à créer une plateforme permettant aux jeunes de faire entendre leur voix et d’influencer les décideurs locaux pour une meilleure redevabilité. Dans la phase II, AFES a prévu de faire participer 2000 jeunes au suivi et à l’évaluation des projets de développement locaux et à la programmation de travaux d’intérêt communautaire. AFES cherche également à ce que le District développe des budgets participatifs et l’avise publiquement, exécute le plan de travail approuvé, étant suivi par les communautés (journalistes citoyens).

Center for Local Governance Advocacy (CLGA) met en œuvre un projet visant à accroître la participation des citoyens dans la gouvernance locale dès la formulation des orientations et jusqu’à leur mise en œuvre. Le District partenaire est Suhum en Région Est. CGLA a suscité l’intérêt des citoyens en matière de développement local, a établi et institutionnalisé le cadre d’un dialogue durable. La phase II assure le maintien de la participation active des habitants et renforce le dialogue avec les autorités traditionnelles dans la prise de décision, pour une gestion durable de l’environnement, et le développement économique et social.

Un troisième et dernier appel à proposition est prévu en juin 2016, pour sélectionner deux nouvelles initiatives en redevabilité sociale.

Dernière modification : 11/02/2016

Haut de page