Cloture de la phase 1 et lancement de la phase 2 du FSP Redevabilité a Asesewa

L’Anchito Foundation for Education & Self-Help (AFES) a organisé l’ « Exit Forum » pour marquer la fin du premier projet intitulé « Youth Empowerment and participation in governance » à Asesewa dans la région de l’Est, événement qui a également vu le lancement de la phase 2 d’un projet visant à renforcer des liens entre les citoyens et le gouvernement local dans le processus de décentralisation.

Dans le cadre du 1er appel à projet conduit par Ghana Center for Democratic Development (CDD-Ghana) et financé par l’Ambassade de France au Ghana, Anchito Foundation for Education & Self-Help (AFES) a clos son projet intitulé “Youth Empowerment and participation in governance”, à Asesewa, le 14 avril 2016.

Cet appel à projet visait à renforcer les liens entre les citoyens, la société civile et les autorités locales. AFES a gagné le 1er appel, et a lancé son projet il y a un an. Jeudi dernier, les autorités locales et traditionnelles du District bénéficiaire, le District de Upper Manya Krobo, ont participé à une rencontre clôturant le projet, avec les jeunes engagés, sur la place du marché. Les objectifs du projet étaient :
-  de créer une plateforme donnant les capacités aux jeunes de faire entendre leur voix de façon à engager les autorités locales vers plus de responsabilité et de transparence,
-  d’améliorer les qualités et les capacités des décideurs sur le plan du leadership à travers une approche d’apprentissage participative,
-  de faciliter et améliorer l’accessibilité et la qualité des services.

Clôture du projet « Youth Empowerment and participation in governance », Asesewa, Région Est, le 14 avril 2016. ©France-Ghana Cooperation

Le programme du forum de clôture était dense, contenant : une présentation du bilan du projet par Mutawakilu MAHAMA, le chef de projet d’AFES ; une représentation par les élèves du district ; une présentation des recommandations du groupe de jeunes journalistes (créé au sein du projet) ; un discours de la responsable de France-Ghana Coopération et enfin la remise des prix aux membres du Comité de conseil du projet local. La porte-parole des jeunes journalistes a souligné les enjeux environnementaux comme priorités pour la jeunesse du District (déchets, assainissement, sensibilisation).
Le projet a atteint ses objectifs de mise en place d’un dialogue, d’une dynamique, d’un esprit communautaire et d’une confiance entre les parties prenantes dans le District. AFES a également obtenu une subvention dans le cadre du 2nd appel à projets. Ce projet est sur le point de rentrer dans une deuxième phase, pour une durée d’un an.

La représentante de l’Ambassade de France (France-Ghana Coopération) a souligné lors du forum de clôture qu’il était important que les parties prenantes se fixent un objectif plus élevé au cours de la Phase 2. Les résultats de la Phase 1 ont été appréciés par l’Ambassade de France et CDD-Ghana, qui se réjouissent de continuer à soutenir cette localité qui montre un réel enthousiasme et dynamisme pour la concertation. Il a été suggéré de travailler dans la phase 2 à la construction d’une concertation automatique et durable. Les parties prenantes ont été invitées à développer leurs propres moyens et outils pour viser plus d’autonomie technique et financière et la participation citoyenne.

La participation citoyenne et le leadership des autorités locales et traditionnelles sont cruciales et les clefs du succès pour un développement local durable.

Dernière modification : 28/04/2016

Haut de page