Appui à la lutte contre le trafic d’êtres humain en Afrique de l’Ouest

Dans le cadre du projet français (Fonds de Solidarité Prioritaire) d’appui à la lutte contre le trafic d’êtres humain en Afrique de l’Ouest, l’Attaché de coopération de l’ambassade a remis à des centres d’accueil de victimes du trafic d’êtres humains des équipements visant à améliorer les conditions d’accueils dans ces foyers, qui sont eux même dirigés par des Organisations non gouvernementales ghanéennes.

JPEG

JPEG

Cette donation de matériel et d’équipements pour un montant de 18 000 Cedis ( 6000 US$) était constituée de réfrigérateurs, télévisions, ordinateurs, moustiquaires, et autres petits matériels. Trois foyers d’accueil de victimes du trafic d’êtres humains en ont bénéficié : le Don Bosco Child Protection Center de Tema, le Center for abused children à Osu, et Ghana Make a difference Shelter home de Mankessim . Ces centres d’accueil hébergent respectivement 80, 35 et 60 jeunes mineurs qui ont enduré des épisodes malheureux de fraude, d’arnaque au contrat de travail, ou même d’enlèvements violents. Une fois secourus, ces jeunes victimes doivent être protégés et réhabilitées par des travailleurs sociaux pour assurer leur retour dans leur famille et leur réinsertion dans la société. C’est l’objet d’une des composante de ce projet financé par la France à hauteur de 800 000 € sur trois ans. Outre cette donation d’équipements, d’autres activités ont eu lieu sur cette thématique de le protection des victimes de la traite des humains, notamment des formations en faveur des travailleurs sociaux des ONG (formation à l’accueil psycho-social des victimes, formations sur l’accompagnement juridique, sur la mobilisation des ressources financières).

JPEG

C’est l’Organisation Internationale « PLAN-France » qui œuvre en faveur de l’éducation, de la santé, de la protection de l’enfance et du développement dans le monde qui a été chargée de la mise en œuvre de ces activités. Plan-Ghana, qui est la branche locale de PLAN international, a établi un réseau d’ONG locales actives sur ce secteur, afin de les aider dans leur travail d’assistance aux enfants victimes de la traite des êtres humains et du travail forcé des enfants.

Dernière modification : 15/06/2016

Haut de page